Centre de recherche numérique pour le développement durable

Sessions Plénières

Séance plénière dans la matinée, de 9h05 à 10h30

 

Situation actuelle de la discussion parlementaire concernant la révision de la LMP.

Regula Rytz, Conseillère nationale et Présidente des Verts

La Commission de l'économie et des redevances étudie actuellement le projet de loi fédérale sur les marchés publics (LMP) au sein des commissions. La révision intégrale vise d'une part à harmoniser l'acquisition des marchés publics entre la Confédération et les cantons. D'autre part, elle vise aussi à mettre en œuvre l'Accord sur les marchés publics (AMP) révisé par l'OMC en 2012. Est-ce que le Parlement réussira à adopter cette loi importante, et si oui, à quelle date ? L'exposé traite les points contestés dans le débat politique actuel et présente une feuille de route définissant à quel moment la loi pourrait entrer en vigueur.

Marchés publics de TIC : Les défis de demain

Pierre Broye, Directeur de l'Office fédéral des constructions et de la logistique OFCL
Bruno Gygi, Responsable du CCMP et Service juridique de l'OFCL

Du fait de l'évolution rapide des technologies de l'information et de la communication, des services offerts par les acteurs du marché et des besoins de l'utilisateur, tous les acteurs impliqués dans les marchés publics d'informatique sont constamment confrontés à de nombreux nouveaux défis. Actuellement, ils suivent tous avec attention si, et le cas échéant, comment, la révision de la loi sur les marchés publics pourrait influencer les marchés publics d'informatique à l'avenir. Les intervenants mettent en avant les principaux défis et les opportunités possibles du point de vue des entités adjudicatrices de la Confédération.

Les Micro-Services, facteurs de réussite pour des stratégies durables en matière de TI

Andreas Amsler, Responsable de projet Liip AG

Les projets informatiques des pouvoirs publics font souvent l'objet de contrats de grande envergure suivant un cahier des charges détaillé et sont surveillés minutieusement. Malgré tout, nous entendons beaucoup parler de dépassements en termes de temps et d'argent, et peu des prévisions et des innovations accomplies ; des acheteurs qui se protègent de manière préventive, et des fournisseurs qui enterrent toute forme de créativité par frustration. Cet exposé tente de proposer de nouvelles solutions. Il s'inspire d'Internet, où le chaos semble régner avec peu de coordination et un nombre infini d'acteurs dans le monde entier – mais l'innovation se développe et tous ces éléments ont un effet accélérateur mais aussi stabilisateur. L'exposé explique les opportunités offertes par les Micro-Services pour les pouvoirs publics. La manière dont ils peuvent éliminer de nombreux problèmes liés à l'acquisition TIC et promouvoir l'innovation, même pour les pouvoirs publics. Enfin, il s'agit de monter quelles sont les premières mesures possibles pour les institutions concernées.

Table ronde dans l'après midi, de 15h30 à 16h30

Présentateur: Dr. Matthias Stürmer, Directeur du Centre de recherche numérique pour le développement durable de l'Institut pour l'informatique de gestion de l'Université de Berne

Table ronde sur les opportunités et les limites de la transparence en matière de marchés publics

Adrian Lobsiger, Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence PFPDT
Regula Rytz, Conseillère nationale et Présidente des Verts
Anja Nyffenegger, PDG et propriétaire de la CMP11 GmbH

Thomas Fischer, Responsable de la Conférence sur les acquisitions du canton de Berne

Le Conseil fédéral crée d'une part plus de transparence dans la nouvelle loi sur les marchés publics par la publication annuelle de toutes les acquisitions d'une valeur supérieure à 50.000 francs. D'autre part, il veut à l’avenir complètement désolidariser l'acquisition de la loi sur les marchés publics. Ce qui suscite des protestations médiatiques de la part du Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT). Comment justifie-t-il sa position et quelle expérience les entités ont-elles avec le principe de transparence ? La discussion finale abordera le sujet des opportunités et des limites de la transparence en matière de marchés publics.